Nature de l’activité

Airbus Defence & Space regroupe toutes les activités militaires, sécuritaires et spatiales autrefois éventées dans les différentes filiales d’EADS.

 

Historique 

En 2014, les activités spatiales et de défense d’Airbus Military, d’Astrium et de Cassidian sont regroupées au sein d’une nouvelle et même Division, baptisée Airbus Defence & Space.

 

Implantation 

Airbus Defence & Space dispose de sites à travers le monde et principalement en Europe (France, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni). Son siège social est à Munich. 

 

Structure/organisation

Airbus Defence & Space est une filiale détenue à 100% par Airbus Group.

Les branches d’activité d’Airbus Defence & Space sont les suivantes : 

  • Space Systems :
    • leader européen de l’espace, Space Systems a été formé à partir de l’Unité opérationnelle Transport spatial et Satellites de la Division Astrium
    • couvre la gamme complète des systèmes spatiaux civils et de défense
  • Military Aircraft :
    • regroupe les anciennes Unités opérationnelles des Divisions Airbus Military et Cassidian 
    • conçoit, développe, livre et assure le support d'avions militaires
  • Communication, Intelligence & Security :
    • réunit les capacités opérationnelles des Divisions Cassidian et Astrium dans ces domaines
    • nouveau point de vente « tout-en-un » des systèmes de communications par satellite et terrestres et des solutions de renseignement et sécurité
    • se divise en cinq segments :
      • Integrated Systems : développe des solutions de commandement et de contrôle, des systèmes de sécurité aux frontières et de réponse aux situations d'urgence
      • GEO-Intelligence
      • Satellite Communications
      • Secure Land Communications : acteur majeur dans le monde des solutions de réseaux et terminaux de Radio mobile professionnelle (RMP), ainsi que des solutions de prises d'appels par les services publics et les salles de contrôle pour répondre aux situations d'urgence
      • Cyber Security : prestation de services de conseils pour produits de cybersécurité
  • Electronics :
    • auparavant, de nombreuses activités électroniques étaient gérées comme des entreprises de taille moyenne. La branche d’activité Electronics vient appuyer cette stratégie par la construction d’un réseau opérationnel pour les développeurs au sein de la Division.
    • conçoit, développe et livre des composants et produits électroniques pour les systèmes civils intégrés de défense et de sécurité.

Chiffres clés

Airbus Defence & Space occupe le premier rang en Europe des entreprises spatiales et de défense et se classe à la deuxième place en termes d’activités spatiales et parmi les dix premières entreprises de défense au monde. 

Le tableau ci dessous indique les résultats annuels de 2015 d'Airbus Group par division, dont la division Airbus Defence & Space. (Rapport annuel Airbus Group 2015)

 

 

 

 

Stratégie

Ce regroupement a créé des synergies au niveau des activités de la Société et de son porte-feuille de produits et a permis de recentrer les efforts de recherche et développement. Forte de son large éventail de produits, la nouvelle Division est devenue automatiquement un acteur mondial. Elle occupe le premier rang en Europe des entreprises spatiales et de défense et se classe à la deuxième place en termes d’activités spatiales et parmi les dix premières entreprises de défense au monde.

Des restructurations ont été annoncées courant septembre 2014 afin qu'ADS se recentre sur les capacités formant son peur de métier. (http://www.airbusgroup.com/int/en/news-media/press-releases/Airbus-Group/Financial_Communication/2014/09/20140916_airbus_defence_and_space_portfolio.html). Pour Airbus Defence & Space, elles consistent en la cession de ses 49% dans le spécialiste allemand des systèmes électroniques de sécurité et de défense maritime Atlas Elektronik et la recherché d’un acquéreur pour la société de systèmes et de logiciels ESG. Il prévoit également la vente de trois autres unités de taille modeste : l'américain Fairchild Controls, l'allemand Rostock System-Technik et la petite compagnie aérienne française AvDef. L’objectif d’ADS est de se recentrer afin de conserver des activités dans lesquelles il peut espérer devenir n°1 ou n°2 mondial d’ici 10 ans. Concernant ses activités dans la sécurité et l'électronique pour la défense, Airbus a annoncé qu'il explorerait des "alternatives industrielles" pour favoriser la croissance. Il s’agit essentiellement des activités qui ne correspondent plus à son profil de plateformiste, mais plutôt à un profil d'équipementiers dans des domaines pointus comme l'avionique, l'ingénierie système et logicielle, les systèmes de régulation thermique, l'électronique de puissance, etc (http://www.usinenouvelle.com/article/defense-airbus-se-concentre-sur-les-avions-militaires-les-missiles-et-le-spatial.N284911). 

Enfin, en juin 2014, le délégué général de l’armement, Laurent Collet-Billon, s'est dit favorable au rapprochement entre les deux principaux fabricants de satellites européens, Thales Alenia Space et Airbus Defense & Space. "Je pense que la lutte entre nos maîtres d’œuvre, avec deux filières Instrument par exemple pour l'observation optique, n'est pas nécessairement une excellente chose. Cela a probablement conduit à affaiblir le tissu industriel. Notamment les fournisseurs d'équipements et de composants qui sont aujourd'hui à mon sens à peine capables de produire avec la qualité requise ce qu'on leur demande, en raison d'un niveau d'activité beaucoup trop faible", a précisé Laurent Collet-Billon. (http://www.usinenouvelle.com/article/vers-un-rapprochement-entre-thales-alenia-space-et-airbus-dans-les-satellites.N273758). 

La création d'une co-entreprises avec Safran, Airbus Safran Lancers, a pour objectif de permettre à ADS d'asseoir sa compétitivité dans le secteur des lanceurs. Ainsi, Airbus Safran Lancers a désormais l'entière responsabilité industrielle du développement et de la fabrication du lanceur européen Ariane 6. Toujours dans cet objectif de compétitivité, ADS prévoir d'élargir ses activités "missiles" à travers sa participation dans MBDA et son activité de lanceurs militaires.  

 

Principales productions

Aéronefs militaires : 

  • A400M (transport militaire lourd) 
  • A330MRTT (avion ravitailleur)
  • CN235 (transport militaire moyen) et ses dérivés pouvant effectuer des missions de patrouille maritime
  • C295 (transport militaire moyen) et ses dérivés pouvant effectuer des missions de patrouille maritime
  • C212 (transport militaire léger)
  • Eurofighter 
  • UAS : Tanan (partenariat signé en octobre 2014 avec DNCS pour les intégrer sur des bâtiments de la marine), Atlante, EuroHawk, Harfang 

Activités spatiales : ADS conçoit, développe et fabrique des satellites, des infrastructures orbitales et des lanceurs. La Division fournit également des services de télécommunications par satellite à des clients commerciaux et des gouvernements (--ex : Skynet 5, Helios, SATCOMBW). Il assure également la fourniture de services de lancement par le biais de participations d’Astrium dans Arianespace (lanceur Ariane 5), Starsem (lanceur Soyouz) et Eurockot (lanceur Rockot). Il est chargé de la conception, du développement et de la fabrication des lanceurs Ariane 5, du laboratoire Columbus et du véhicule de transfert automatique (« ATV ») à destination de la Station spatiale internationale (« SSI »), des systèmes de missiles balistiques pour les forces de dissuasion françaises, des systèmes de propulsion et des équipements spatiaux.

La division Communications, Intelligence and Security fournit des produits et services dans les domaines des communications satellites et de la géo-information, des communications sécurisées, des systèmes intégrés et de la cybersécurité. 

La division Electronics fournit des produits et services dans les domaines de la guerre électronique, l’optronique, l’avionique, les radars et systèmes IFF ainsi que tout l’électronique pour les activités spatiales. Cette branche d'activité se compose de deux occupations principales : les applications de défense et les équipements spatiaux. 

  

Sources :

Airbus Group, Annual Review 2014, 2015 ; http://airbusdefenceandspace.com/

 

Date de mise à jour : Décembre 2016