Nature de l’activité

Airbus Group est le premier groupe européen aéronautique, de défense et spatial et l’un des plus grands groupes mondiaux (n°7 mondial selon le classement 2012 du SIPRI). En termes de parts de marché, le Groupe compte parmi les deux premiers constructeurs d’avions commerciaux, d’hélicoptères civils, de véhicules de lancements spatiaux commerciaux et de missiles, et parmi les premiers fournisseurs d’avions militaires, de satellites et d’électronique de défense.

 

Historique

Airbus Group est né le 1er janvier 2014 du regroupement des activités militaires et spatiales d’EADS (European Aeronautic Defence and Space company).

Jusqu’au 31 décembre 2013, les activités du Groupe (EADS) étaient réparties en quatre Divisions : Airbus (y compris Airbus Commercial et Airbus Military), Eurocopter, Astrium et Cassidian (pour un organigramme simplifié du Groupe illustrant la répartition des activités entre ces divisions voir Airbus Group, Document d’enregistrement 2013, 2014, p.120). EADS avait été créée en juillet 2000 et avait regroupé les activités d’Aerospatiale Matra (ASM), de Daimler Aerospace AG (DASA) et de Construcciones Aeronauticas S.A. (CASA). Ce processus de restructuration des constructeurs européens avait été amorcé suite à une déclaration commune du 9 décembre 1997 des gouvernements britannique, français, allemand. La recherche constante de parité entre l’Allemagne et la France et la protection des intérêts nationaux par ces deux Etats conduiront à de nombreux blocages dont le dernier en date est l’échec de la fusion EADS / BAE Systems en 2012. A la suite de cet échec, une nouvelle réforme de l’actionnariat est entérinée, ramenant la part totale des actionnaires publics à environ 28%, contre 51% auparavant. Ce remaniement de la gouvernance avait pour objectif de faire d’EADS une « société comme une autre », répondant ainsi au souhait de Tom ENDERS, directeur général du Groupe. 

 

Implantation

Airbus Group est implanté sur tous les continents et opère dans plus de 100 pays. Il est particulièrement ancré dans quatre Etats : France, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni. 

Son siège social est à Leiden, son siège statutaire est à Amsterdam mais son siège social opérationnel est en France, à Toulouse.

Structure / organisation

Forme juridique : Airbus Group est une société anonyme de droit néerlandais. Elle est donc régie par le droit néerlandais et ses statuts. Elle est cotée en bourse. 

L’objet social de la Société est de détenir, coordonner et gérer des participations ou autre intérêts, ainsi que de financer et d’assumer des obligations, d’octroyer des sûretés et/ou de garantir les dettes d’entités juridiques, de groupements, d’associations à but commercial et d’entreprises impliquées dans : 

  • L’industrie aéronautique, la défense, l’espace et/ou les communications ; ou
  • Des activités qui sont complémentaires ou accessoires ou qui contribuent aux dites industries.  

Actionnariat : 

(Airbus Group Annual Review 2014 p.36) 

Président : Denis RANQUE

Directeur général : Thomas ENDERS

Organigramme : 

Airbus Group est organisé en trois branches : 

  • Airbus :  Airbus est l’un des principaux fournisseurs d’avions au monde, qui a pour mission de fournir une famille d’avions de passagers les plus modernes et effi caces sur le marché des appareils de plus de 100 sièges. La gamme de produits complète d’Airbus comprend des familles d’avions à succès qui vont de 100 à plus de 500 sièges. Airbus continue également d’élargir le périmètre et la gamme de ses produits en appliquant son expertise au marché militaire, tout en élargissant son portefeuille d’avions de fret. En 2013, Airbus a réalisé un chiffre d’affaires de 42 milliards d’euros – dont 2,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour Airbus Military – soit 70,8 % du chiffre d’affaires total du Groupe.
  • Airbus Defence & Space : En 2014, les activités spatiales et de défense d’Airbus Military, d’Astrium et de Cassidian sont regroupées au sein d’une nouvelle et même Division, baptisée Airbus Defence and Space. Les branches d’activité d’Airbus Defence and Space seront les suivantes : Space Systems, Military Aircraft , Communication , Intelligence & Security Electronics.
  • Airbus Helicopters : Airbus Helicopters est un leader mondial sur le marché des hélicoptères militaires et civils. Cette gamme de produits comprend actuellement des monomoteurs légers, des bimoteurs légers et des hélicoptères moyens et lourds qui sont adaptables à tous les types de mission en fonction des besoins des clients.

(Airbus Group Annual Review 2013 p.38-39 : organigramme montrant l’évolution de l’organisation entre EADS et Airbus Group).

Airbus Group détient 37,5% des parts de MBDA, à égalité avec BAE Systems, le troisième actionnaire étant Finmeccanica.

 

Chiffres clés

(Airbus Group Annual Review 2014 pp.33-34)

 

Stratégie

A l’initiative de l’ancien président exécutif Louis Gallois, EADS avait traduit sa vision stratégique dans une feuille de route baptisée Vision 2020. Ce projet avait été présenté au Conseil d’administration en janvier 2008. Ses objectifs étaient : 

  • Un meilleur équilibre entre l’aviation commerciale et les autres activités du Groupe
  • Atteindre l’équilibre et un flux de trésorerie à long terme plus stable grâce à des cycles d’investissement complémentaires
  • Un meilleur équilibre entre plates-formes et services
  • Un meilleur équilibre entre les racines européennes et la présence  mondiale 

Devenu Airbus Group, la société suit son développement logique. Elle « affirme la prédominance de l’activité aéronautique commerciale au sein de son Group et opère, en parallèle, une restructuration et un recentrage de ses activités spatiales et de défense afin de réduire ses coûts, accroître sa rentabilité et améliorer sa position sur le marché. En se rebaptisant, la Société rassemble l’ensemble de ses activités sous la meilleure de ses bannières, une marque synonyme d’innovation et d’intégration à l’échelle internationale – et qui représente aussi près des deux tiers du chiffre d’affaires du Groupe » (Airbus Group, Document d’enregistrement 2013. Etat financier, p.24). Cette transformation a conduit à une réorganisation du groupe de quatre à trois branches. 

Les axes de sa stratégie sont les suivants : 

  • Développer l’offre de services 
  • Devenir un groupe industriel véritablement global
  • Continuer à encourager l’innovation
  • augmenter sa part du marché mondial des avions commerciaux

Lors de la transformation d’EADS en Airbus Group, Tom ENDERS avait justifié le changement de la façon suivante : “The renaming simply gathers the entire company under the best brand we have, one that stands for internationalization, innovation and integration – and also for some two-thirds of our revenues”

(Airbus Group Annual Review 2013 p.31)

En 2014, Airbus Group a signé une convention d'achat d'actions avec l'Etat finlandais pour céder l'intégralité de ses 26,8% d'actions dans Patria

Points de réflexion : 

EVOLUTION DE L'ACTIONNARIAT AIRBUS GROUP ET DE LA GOUVERNANCE

Le 5 décembre 2012, le Conseil d'administration et les actionnaires Daimler, DASA, Sogeade, Lagardère, Sogepa et Sepi et KfW ont conclu un accord (Multiparty Agreement) concernant les changements dans la structure et la gouvernance EADS. Ces changements permettent en particulier la sortie du capital des actionnaires Daimler et Lagardère.

A la suite de ces opérations, l'Allemagne et la France détiendront chacune 12% du capital, l'Espagne 04%, et seront parties d'un nouveau pacte d'actionnaires. Ce nouveau pacte doit respecter un point fondamental : la participation globale de ces trois Etats ne doit pas dépasser 30% du capital du groupe pour éviter de devoir lancer une OPA obligatoire sur le reste du capital. C'est la clé de voûte de la nouvelle répartition du capital.

Aucun actionnaire ne pourra plus détenir plus de 15% du capital et des droits de vote. La modification de ces dispositions ne peut être obtenue qu'à une majorité qualifiée de 75% des voix en assemblée générale.

Par ailleurs, la majorité des membres du Conseil d'administration, les membres du comité exécutif, le président et le directeur général devront être européens.

Les nouvelles dispositions limitent le pouvoir de blocage des trois actionnaires de référence (à 30%), tandis qu'ils disposaient d'un pouvoir sur les décisions courantes (avec 50%).

La restructuration du capital s'est traduite par : 

  • une réduction de la part des Etats allemand, français et espagnol dans le capital
  • une évolution vers une structure classique de société cotée 

PREDOMINANCE AIRBUS DANS L'ACTIVITE GLOBALE ET LES RESULTATS

Airbus représente plus des deux tiers de l'activité du groupe, plus de la moitié du résultat du groupe et 90% en valeur du carnet de commandes.

Airbus fait jeu égal avec Boeing dans une activité civile où les perspectives de développement sont significatives : 35 000 avions neufs d'ici 2032.

LES DRONES

"L'activité sans pilote à bord est une technologie de rupture. (...) C'est très important pour l'avenir de l'industrie aéronautique militaire, mais aussi civile.(...) L'industrie européenne doit disposer de ses propres capacités, c'est le sens de l'appel lancé par notre filiale Cassidian, Dassault et Finmeccanica. (...) C'est l'industrie qui s'adapte au militaire et non l'inverse."

AIRBUS GROUP ET Safran

Airbus Group et Safran annoncent la création de leur nouvelle Joint-Venture nommée Airbus Safran Launchers. Avec un effectif initial de 450 personnes, Airbus Safran Launchers sera opérationnelle le 1er janvier 2015. Elle a pour objectif de maintenir le niveau exceptionnel de qualité et de fiabilité d’Ariane 5, tout en développant une famille de lanceurs spatiaux de nouvelle génération destinée à conforter le leadership de l’Europe dans l’industrie spatiale. La nouvelle entreprise réunira l’expertise d’Airbus Group et de Safran dans le domaine des lanceurs spatiaux sur leurs principaux sites industriels en France et en Allemagne. Le siège de la société sera situé à Issy-les-Moulineaux, près de Paris. Cette création concrétise l’annonce faite en juin dernier par Airbus Group et Safran de leur intention de regrouper leurs activités Lanceurs respectives pour accroître la compétitivité et garantir la rentabilité de la filière européenne des lanceurs spatiaux face à une concurrence internationale accrue.

http://www.airbusgroup.com/int/en/news-media/press-releases/Airbus-Group/Financial_Communication/2014/12/20141203_airbus_group_safran_joint_venture.html

AIRBUS GROUP ET Dassault Aviation

"Le 25 mars 2015, Airbus Group a finalisé la cession de quelque 1,61 million d'actions de Dassault Aviation, correspondant à environ 17,5% du capital de la société pour montant total d'environ 1,64 milliard d'euros. Conformément au contrat initial signé le 28 novembre 2014, Dassault Aviation a acheté environ 0,46 million d'actions dans le cadre du Placement (soit environ 26,7% du Placement et 5% du capital social de Dassault Aviation). A la clôture du Placement, Airbus Group détenait environ 23,36% du capital social de Dassault Aviation et des droits de vote associés" (Document de référence 2014, p.58).

AIRBUS GROUP ET Boeing

Airbus Group est en concurrence directe avec Boeing pour les avions commerciaux. Boeing étant également très présent dans le secteur de l'aéronautique militaire et du spatial, cette concurrence s'étend dans ces deux domaines. 

LA PROTECTION DES INTERETS STRATEGIQUES DE L'ETAT

Airbus Group a conclu des accords de sécurité et des accords relatifs à l'actionnariat avec les Etats actionnaires (Document de référence 2014, p.110) : 

  • Avec la France : 
    • "La société et l'Etat français ont conclu un amendement à la convention actuelle qui les lie en ce qui concerne l'activité de missiles balistiques de la Société. Dans le cas de l'Accord de sécurité avec l'Etat français, certains actifs militaires français sensibles seront détenus par une filiale de la Société ("Société holding de défense française")".
    • "La société a conclu un accord avec l'Etat français aux termes duquel la Société : (1) accorderait à l'Etat français un droit de première offre en cas de vente de l'intégralité de sa participation dans Dassault Aviation; et (2) s'engagerait à consulter l'Etat français avant de prendre toute décision lors d'une assemblée générale de Dassault Aviation".
    • "En vertu d'un accord conclu entre la Société et l'Etat français (le "Contrat de missiles balistiques"), la Société a concédé à l'Etat français (a) un droit de veto et une promesse de vente sur l'activité de missiles balistiques, ladite promesse pouvant être exercée dans certaines circonstance (...) et (b) un droit de s'opposer au transfert desdits actifs ou desdites actions".
    • "La Société, l'Etat français et MBDA sont parties à une convention similaire concernant les actifs regroupant les systèmes nucléaires aéroportés français qui donnent à l'Etat français des droits similaires à ceux qui lui sont donnés par le contrat susmentionné"
  • Avec l'Allemagne : "La Société et l'Etat allemand ont conclu un accord portant sur la protection des intérêts essentiels à la sécurité de ce dernier (l'"Accord de sécurité avec l'Etat allemand"). Conformément à l'Accord de sécurité avec l'Etat allemand, certains actifs militaires allemands sensibles seront détenus par une filiale de la Société ("Société holding de défense allemande")".
  • Avec l'Espagne : "La Société a accepté de négocier avec l'Etat espagnol afin de parvenir à un accord spécial sur la sécurité concernant la protection des intérêts essentiels de l'Etat espagnol"

 

Principales productions

Airbus : familles d’avions qui vont de l’A318 monocouloir qui compte 107 sièges à l’A380 qui en compte 525

Airbus Defence and Space : A400M, A330MRTT, Atlante, Euro Hawk, Eurostar 3000, Ariane 5, Eurofighter

Airbus Helicopters : le Tigre, l’Ecureuil, le NH90

 

Sources

http://www.airbusgroup.com/int/en.html

Airbus Group, Annual Review 2014, 2015

Airbus Group, Document d’enregistrement 2013. Etat financier, 2014

 

Date de mise en jour : octobre 2014