Nature de l’activité

Airbus Helicopters est un leader mondial sur le marché des hélicoptères militaires et civils. 

 

Historique

Airbus Helicopters a succédé le 1er janvier 2014 à Eurocopter, créé le 1er janvier 1992 de la fusion de Deutsche Aerospace (Allemagne) et la division hélicoptère d’Aerospatiale (France).

En septembre 1992, le marché concernant le NH90 est notifié.

Le président actuel est Guillaume Faury (ancien ingénieur DGA, en poste depuis 2013).

 

Implantation

Le siège social est situé à Marignane, France. Airbus Helicopters est présent sur cinq continents et dispose de 30 filiales étrangères auxquelles s’ajoute un réseau dense de distributeurs et de centres de service agréés. Ses chaînes de productions et centres de développement sont également dispersés : production du UH-72A aux États-Unis, co-développement du programme KHP avec la Corée, co-développement et co-production des H175 et H120 avec la Chine ou encore chaîne d’assemblage des NH90 et Tigre en Australie.

Les activités industrielles d’Airbus Helicopters sont menées sur quatre sites principaux : deux en France (Marignane et La Courneuve), deux en Allemagne (Donauwörth et Kassel).

 

Implantation de AH dans le monde

 

AH en Europe

 

Structure / organisation

Filiale détenue à 100% (directement et indirectement) par Airbus Group.

 

Airbus Helicopters au sein de Airbus Group

 

 

Stratégie

Airbus Helicopters est en train de renouveler sa gamme de produits en se concentrant sur le lancement de plusieurs plateformes modernisées et d’autres nouveaux développements, notamment l’hélicoptère bimoteur moyen H175 T2.
Afin de capter de nouvelles parts sur des marchés de croissance à fort potentiels comme la Russie, la Chine ou l’Inde, Airbus Helicopters souhaite non seulement accroire ses ventes mais également se saisir d’opportunités dans le domaine des services sur le marché de l’après-vente.

Airbus Helicopters a vendu autant d’hélicoptères civils que d’hélicoptères militaires en 2015 (ce chiffre est à relativiser en fonction du coût des aéronefs).

 

 La part du marché mondial annuel des hélicoptères militaires détenue par Airbus Helicopters a diminué en nombre d’unités et en valeur (15 % en nombre d’unités en 2012 – 9% en 2015), sur un marché encore dominé par les fabricants américains et, plus récemment, par les fabricants russes. Les principaux concurrents d’Airbus Helicopters dans le secteur militaire comprennent Agusta Westland en Europe, Sikorsky, Boeing et Bell Helicopter aux États-Unis.

 

Par ailleurs, Airbus Helicopters développe de nouveaux produits et concepts afin de soutenir sa capacité à innover, notamment au travers du X3, un hélicoptère avec moyens de propulsion hybrides dépassant 407 km/h (2010-2014) et au travers du premier système de pilotage automatique pour hélicoptère, optionally piloted vehicle (OPV) sur EC145 (premier vol réalisé en août 2013.

 

 

 X3

 

 

 

Chiffres clés

Nombre d’employés : 22 520 personnes (fin 2015)

 

Commandes en 2015

 

 

Part de marché en 2015

 

Livraisons en 2015

 

Répartition de la production en 2015

 

 

 

Principales productions

La gamme de produits civils comprend des monomoteurs légers, des bimoteurs légers et des hélicoptères moyens et lourds.

 

Gamme civile

La gamme militaire d’Airbus Helicopters se compose de plateformes dérivées de sa gamme commerciale (tel l’EC725 dérivé de l’EC225), qui côtoient des plateformes purement militaires destinées aux programmes de développement gouvernementaux (NH90 et Tigre).

 

Gamme militaire

 

  • NH 90 : hélicoptère polyvalent destiné à la fois au transport tactique (TTH) et aux applications navales (NFH). Le programme, principalement financé par les gouvernements français, allemand, italien et néerlandais, a été développé dans le cadre d’un partenariat entre Airbus Helicopters, Agusta-Westland (Italie) et Fokker Services (Pays-Bas), au sein de la structure Nato Helicopter Industries (« NHI »), qu’ils détiennent au prorata des engagements d’achat exprimés par chacun de leurs pays d’appartenance.

NH90 TTH

  • Tigre : le programme d’hélicoptère d’attaque Tigre comprend quatre variantes fondées sur la même cellule : le HAP (canon à tourelle, fusées et missile air-air), dont 40 exemplaires ont été commandés par la France et 6 par l’Espagne ; l’UHT (missile antichar, missile air-air, canon axial, fusées), dont 80 exemplaires ont été commandés par l’Allemagne ; l’ARH (missile anti-char, canon à tourelle et fusées), dont 22 exemplaires ont été commandés par l’Australie ; et l’HAD (missile anti-char, missile air-air, canon à tourelle, fusées et avionique et moteurs améliorés), dont 24 exemplaires ont été commandés par l’Espagne et 40 par la France.

Tigre

 

 

Sources

Airbus Group, Document d’enregistrement 2014, 2015, 2016
Airbus Group, rapport d’activité 2015

http://www.airbushelicopters.com/site/en/ref/home.html

 

 

Date de mise à jour : octobre 2016