Nature de l'activité

Thales Alenia Space (TAS) est le leader mondial des solutions par satellites et un acteur majeur de l'infrastructure orbitale. Thales Alenia Space conçoit, intègre, teste, exploite et livre des systèmes spatiaux innovants. Cette société franco-italienne est particulièrement reconnue pour ses compétences en termes de télécommunications, navigation, météorologie géostationnaire, exploration de l'univers et observation de la Terre. Elle constitue l'un des trois grands maîtres d'œuvre européens dans le domaine des satellites (avec Airbus Defence & Space et OHB).

 

Historique

Alcatel Alenia Space fut créée en 2005, par la fusion d'Alcatel Space et Alenia Spazio. La société était alors co-détenue par Alcatel-Lucent (67%) et Finmeccanica (33%). En 2006, Alcatel céda ses parts au groupe Thales. L'entreprise devint alors Thales Alenia Space.

 

Implantation

Employant 7200 collaborateurs sur 11 sites différents, TAS est présent dans 5 pays (France, Italie, Espagne, Belgique et Etats-Unis). Son siège social est Cannes.

 

Structure

TAS forme aujourd'hui une « Alliance Spatiale » avec Telespazio (entreprise dédiée au développement de services satellitaires, elle est également co-détenue par Thales (33 %) et Finmeccanica (67 %).

Président directeur général : Jean-Loïc GALLE

Filiales

  • Thales Alenia Space Italia (100%)
  • Thales Alenia Space Antwerp (Belgique,100 %)

  • Thales Alenia Space ETCA (Belgique, 100%)

  • Thales Alenia Space Espagne (100%)

  • Thales Alenia Space North America (100%)

  • INDRA Espacio (49%)

  • European Satellite Navigation Industries (19%)

  • Intespace (12,89 %)

  • Arianespace (1,8 %). 

Accords de coopération

TAS entretient des relations avec plusieurs sociétés des grandes nations de l'espace :

  • Etats-Unis : coopération commerciale avec le fabriquant de satellites Orbital Sciences
  • Russie : coopération industrielle avec le fabriquant de satellites ISS (anciennement NPO-PM).

Chiffres clés 

Chiffre d’affaires 2013 : 2,1 milliards d’euros

Prises de commandes 2014 : 2,2 milliards d’euros

 

Stratégie

Le marché des satellites est très concurrentiel. Dans le domaine des satellites commerciaux, TAS est en confrontation directe avec Space System/Loral, Airbus Defence & Space, OHB, Orbital Science et Boeing. D'autres industriels internationaux (russes, chinois, indiens, japonais...) commencent aussi à arriver sur le marché. Leurs solutions sont très compétitives dans le domaine des petits satellites géostationnaires (entrée de gamme).
Pour rester attractif, TAS développe des stratégies complémentaires sur les 3 axes du marché spatial : l'institutionnel civil, l'institutionnel militaire et le marché commercial.

Sur les marchés institutionnels, et notamment européens, TAS cherche à accroître ses parts de marché. À cette fin, l'entreprise renforce son expertise dans le domaine des systèmes satellites à applications duales, notamment en termes de télédétection, de météorologie et de télécommunication. À ce titre, il est fortement impliqué dans le programme européen GMES de surveillance de l'environnement. Afin de répondre à un besoin accru de capacité d'observation et de communication autonome d'un nombre croissant de Nations, TAS renforce aussi sa présence sur les marchés à l'export. Son objectif consiste à offrir des solutions efficaces face au développement de nouvelles menaces dans des zones d'instabilité géopolitique.

Sur les marchés commerciaux, TAS porte enfin une attention particulière au maintien de ses capacités d'innovation, ainsi qu'à l'extension de ses offres sur les nouveaux marchés (TV sur mobile, multispot, télévision haute définition). Cette action s'adosse à l'alliance entre Thales et Finmeccanica. Cette dernière permet aux deux entreprises de proposer des offres complètes et intégrées.

TAS n'abandonne pas son pilier défense. Il s'est ainsi d'ores et déjà positionné pour le futur instrument de la composante optique de MUSIS et les instruments de la constellation Pléiades.

Enfin, pour lancer ses satellites, TAS diversifie ses vecteurs. Si le vecteur d'Arianespace est souvent privilégié, l'entreprise prévoit également l'utilisation de vecteurs chinois et russes (un satellite d'Eutelsat devrait ainsi être prochainement lancé à partir de la fusée chinoise « Longue Marche »).

TAS est le fournisseur principal de l'opérateur européen Eutelsat (17 satellites commandés dont un nouveau contrat en 2009). L'entreprise a également été sélectionnée pour fournir environ la moitié des équipements électroniques des 35 fusées Ariane ECA devant être lancées entre 2011 et 2015. TAS a enfin récemment signé un contrat de 81 satellites avec l'entreprise Iridium Next (Etats-Unis).

 

Principales productions

Les satellites de télécommunications représentent la plus grande part du chiffre d'affaires de l'entreprise. Néanmoins, TAS produit de nombreux autres systèmes :

  • télécommunications :
    • SATCOMBw (Allemagne)
    • SICRAL (Italie)
    • Syracuse (France)
    • Arabsat
    • Globalstar 2ème génération
    • Hispasat
    • Iridium Next : constellations de satellites à usage commercial
    • Koreasat6
    • O3b (Google)
  • infrastructure spatiale et transport :
    • véhicules de transport de fret et d’équipage
    • corps de rentrée
    • systèmes et composantes de lancement
  • observation et environnement : instrument atmosphériques, spectromètres, satellites météorologiques
    • sondeur IASI (infrared atmospheric sounding interferometer) : équipe les satellites météorologiques MetOp
    • satellites météorologiques Météosat
    • spectromètre MERIS : équipe le satellite océanographique Envisat
  • navigation :
    • logiciel d’évaluation de la navigation ANETO (trafic aérien)
    • solutions de géolocalisation
  • systèmes de navigation et de communication aéronautique
    • participation à Galiléo
    • maîtrise d’œuvre d’EGNOS (European geostationary navigation overlay service) : projet européen de navigation satellite ; complémentarité du système GPS
  • défense et sécurité :
    • solutions de renseignement d’origine image (IMINT) et de renseignement, surveillance, acquisition d’objectifs et reconnaissance (ISTAR) : ISTAR MMS, Plateforme PROTEUS, Plateforme LEO, JASON 1&2, CRYOSAT, OSIRIS, METOP, SAR-Lupe, SPOT5 , IRSP5 & KOMPSAT 2
    • systèmes de commandement, contrôle, communication et informatique
    • solutions globales de télécommunications militaires par satellite   

                                                                                              

Source

http://www.thalesgroup.com

 

Date de mise à jour : décembre 2014