Nature de l'activité

Alenia Aeronautica est une entreprise du groupe Finmeccanica. Alenia Aeronautica développe, dans le milieu de l'aéronautique en général, un rôle actif sur les marchés tant militaire que civil. Elle consolide en permanence ses capacités de conception, de fabrication, d'intégration et de soutien de systèmes complexes, saisissant les opportunités de partenariats sélectionnés dans le cadre de scenarii évolutifs ou de marchés grandissants.

 

Historique

Alenia Aeronautica est issue en 1990 suite à la concentration de Finmeccanica Aerospace et des industries de défense Aeritalia et Selenia.

La fabrication d'avions a commencé dans la région de Turin en 1910 avec SIT. Elle continua avec Pomilio et Ansaldo, qui ont construit le biplan de reconnaissance SVA. Cette industrie s'est renforcée après la première Guerre Mondiale grâce à Fiat. Sous le règne des directeurs de la conception, Celestino Rosatelli et Giuseppe Gabrielli, Fiat a réalisé quelques-uns des plus symboliques concepts italiens, dont les biplans nommés CR32 et CR42, l'avion de combat G55 et la famille des G91, des avions légers d'attaque et dévolus à la formation. Les usines de Naples tracent leur histoire au travers de celle de Nicola Romeo.

Universellement connu pour le rôle qu'il a joué dans le commerce des voitures de sport de marque Alfa, Romeo a fondé en 1917 une manufacture d'avions à Naples. Cette compagnie sera plus tard absorbée par Breda. Le biplan Ro41 sera le standard italien pour la formation tout au long de la seconde Guerre Mondiale. Après la guerre, Roméo rejoint le groupe Finmeccanica au sein de la filiale Aerfer et construit le Sagittario II, le premier avion supersonique italien, conçu par Sergio Stefanutti.

En 1969, Aerfer et Fiat ont mis en commun leurs activités dans le commerce d'aéronefs pour créer Aeritalia. Cette concentration a conduit des programmes-jalons tels que l'avion d'attaque européen Tornado, la famille ATR et l'AMX. Aeritalia a aussi participé au programme Boeing 767 et a joué un rôle-clé dans la création de l'industrie aérospatiale italienne.

Créée en 1990, Alenia a immédiatement été associée à Eurofighter et d'autres programmes de haute technologie.

La société actuelle a été créée en 2002 quand Finmeccanica a transformé ces divisions en sociétés indépendantes.

 

Structure

Organigramme fonctionnel : Alenia Aeronautica est détenue à 100 % par Finmeccanica.

Alenia Aeronautica se divise entre Alenia Aeronautica, Alenia Aeronavalli, Alenia Aermacchi et ATR en Italie. Elle détient également des filiales implantées à l'étranger lui ouvrant les marchés locaux : Alenia North America aux Etats-Unis d'Amérique, Alenia Hellas en Grèce, Alenia SIA en Turquie et Superjet International en Russie.

 

Implantation

De Seattle à Athènes et de Toulouse à Moscou, Alenia Aeronautica diffuse ses produits, partenaires et implantations partout dans le monde.

 

Stratégie

Stratégie commerciale : Alenia Aeronautica, au-delà de ses filiales implantées à l'étranger, déploie un réseau d'agences déployées au plus près des clients. Depuis ces points d'entrée, elle offre son panel complet d'activité à ces clients. Elle développe notamment la filière du soutien et services. Par ailleurs, Alenia Aeronautica spécialise de plus en plus ses infrastructures techniques selon les produits et les segments de marché. Ce faisant, elle crée de véritables centres d'excellence pour certains processus ou technologies. Enfin, Alenia Aeronautica coopère avec les acteurs majeurs nationaux et internationaux du domaine de l'aérospatial afin de gagner sans cesse de nouveaux marchés.

Stratégie financière : Alenia Aeronautica développe un large portefeuille en termes de propriété intellectuelle, lui permettant de gagner des parts de marché.

Stratégie technologie: Investissement de plus de 25% des revenus dans la R&D afin de maintenir le niveau de connaissance technologique. Alenia Aeronautica est fortement tournée vers les universités et grandes écoles. Des coopérations existent avec les universités de Turin, Naples, Brescia, Delft, Glasgow, Munich, Palerme et Pise. Ses partenaires pour la recherche sont le centre italien de recherche aérospatiale (CIRA), le CNR, l'ONERA en France et le NLR en Hollande. Ses projets de recherche sont menés en collaboration avec Dassault, Airbus GroupSaab AB et la SNECMA. Enfin, Alenia Aeronautica coopère aussi avec des sociétés hors industrie de l'aéronautique telles que Ferrari, Fiat, Renault ou IBM et PTC.

 

Chiffres clés

En Millions €

2005

2006

2007

2008

Chiffre d'affaire total

1789

1908

2307

2530

Défense

62%

76,6%

66,4%

54,3%

Export

89%

Nc

69,4%

nc

Marge

25,9

20

12,5

101,6

Effectif au 31/12

11198

12135

13302

13907

 

Principales productions

  • CJ27 (transport militaire), copie conforme de l'Alfa-Jet pour la formation, les ATR, AMX (avion de combat).
  • En collaboration : Eurofighter, F35 Joint Strike Fighter, Tornado pour les avions de combat et KC 767 A pour l'avion ravitailleur futur de l'US AIRFORCE.
  • Des avions commerciaux : ATR (en propre) et Airbus, Boeing, Falcon en collaboration.
  • Des drones comme le Neuron, programme européen.
  • Alenia Aeronautica s'est associé à Sukhoi, le fabricant russe, pour produire le Superjet 100, le plus « vert » des moyens courriers en service aujourd'hui.

 

Sources

Site Internet de l'entreprise : http://www.alenia-aeronautica.it

Calepin international des principales entreprises travaillant pour la défense, édition de décembre 2009, DGA

 
Date de mise à jour : 2009